Temps de l’Avent – Journée des familles

Ouvrez vos cœurs à Noël !

Le dimanche 17 décembre, troisième dimanche du temps de l’Avent, les enfants de l’éveil à la foi, du catéchisme et de l’aumônerie ont préparé une journée festive pour le temps de Noël, qui a débutée par la traditionnelle messe des familles.

En cette journée d’exultation à la joie tirée du Magnificat, Saint-Paul lance un vibrant appel à la joie. L’homélie du père Prosper invitait aussi donc à cette joie de l’annonce du Messie qui vient bientôt, la joie du temps de l’Avent qui nous prédispose à ouvrir nos cœurs à la Bonne Nouvelle annoncée à tous.

C’est en communion qu’à la suite de la messe, les enfants ont convié les paroissiens à un repas partagé organisé grâce aux contributions des familles et des catéchistes. Les jeunes de l’aumônerie ont dressé la table; les plus jeunes de l’éveil à la foi ont confectionné des centres de tables et le bénédicité, préparé par ceux du catéchisme, a été chanté en chœur et en canon sous un air de “vent frais” par la petite centaine de personnes présentes. Le repas a été un moment convivial qui a permis aux animateurs bénévoles et aux parents, ainsi qu’à quelques paroissiens présents, de faire davantage connaissance dans un esprit fraternel et joyeux.

Puis, les enfants ont présenté dans l’église des saynètes et chants, autour de l’histoire d’un homme désespéré (errant dans les rues animées à l’approche de Noël et qui ne comprend pas pourquoi autant de joies), à qui le narrateur explique alors qui est Jésus. Les saynètes présentaient des tableaux des mystères joyeux du rosaire (annonciation, visitation, nativité) et le message adressé à la foule par « la voix qui crie dans le désert ». Comme  l’homme blasé, qui dit finalement sa joie et invite à chanter, le message de Jean-le-Baptiste nous interpelle tous encore aujourd’hui.

Il nous invite à regarder d’abord en nous, pour nous préparer intérieurement à accueillir le Sauveur dans nos cœurs, nos maisons, nos familles; puis à regarder autour de nous pour partager cette Bonne Nouvelle, tant par la parole en donnant du réconfort, que par des actes de partage, d’entraide et de solidarité : c’est ainsi que nous invitons à préparer l’arrivée de l’enfant-sauveur, c’est ainsi que nous invitons à préparer Noël !

Pour clôturer la journée, les scouts des Blagis nous ont apporté la Lumière de Bethléem. Cette « Lumière de la Paix », initiative des scouts de Pologne qui vont la prendre dans la grotte de la Nativité et la transmettent dans de nombreux pays, a été partagée et ramenée chez elles par les familles.

Puisse cette lumière, en ce temps de l’Avent, se diffuser au monde entier.

Comments are closed.