Edito du mois d’octobre 2018