Année 2015 : « Année de la vie consacrée ».

Le 30 novembre prochain, premier dimanche de l’Avent, débutera officiellement « l’Année de la Vie Consacrée »  qui prendra fin à l’occasion de la » Semaine Mondiale de la Vie Consacrée »     du 24 au 2 février 2016

Comment  la vie consacrée dans l’Eglise est-elle comprise par nos contemporains ? A-t-elle toujours sa raison d’être ? Le religieux ou la religieuse ont-ils encore quelque chose à nous dire aujourd’hui ?  Sont-ils  des signes pour l’Eglise du troisième millénaire et pour notre monde en profonde mutation ?

Quelle est sa  place et sa valeur ?  Comment peut-elle donner un sens à nous, baptisés et à tous ceux nombreux, qui sont en dehors de l’Eglise.

Le terme de « vie consacrée » désigne aujourd’hui toute personne ou tout groupe de personnes qui au nom du Christ et de l’Evangile, s’engagent aux trois vœux : célibat, obéissance et pauvreté. Les formes en sont multiples.

L’année 2015 sera donc dédiée à la « Vie Consacrée ». Elle s’inspire de « l’Année de la foi » récemment terminée.

Le pape François l’a annoncée lors d’une rencontre avec les membres de l’Union des supérieurs généraux (USG) le 29 novembre 2013, au Vatican. Le pape appelle à un « réveil » du monde grâce à toutes ces religieuses et religieux qui consacrent totalement leur vie à Dieu : c’est dire l’importance qu’il lui accorde pour la nouvelle évangélisation.

Le Pape a voulu mettre en valeur cette réalité de l’Église.  Il veut nous aider à approfondir et vérifier, l’importance de cette vocation dont le témoignage peut enrichir notre vie de chrétiens.

Que l’Esprit-Saint nous guide dans notre démarche.

                                                                                                                                                                                             Père Daniel

Comments are closed.