En donnant, on reçoit sans mesure

Un grand merci pour ces années de partage et de soutien fraternel et spirituel

« Donner c’est recevoir sans mesure » c’est ainsi que Dieu nous comble de ses bénédictions à travers ceux que nous rencontrons et ce que nous vivons. Telle a été mon expérience durant ces 4 ans d’insertion pastorale dans la paroisse St Stanislas des Blagis. Mon engagement auprès des enfants, des jeunes, des paroissiens et mes confrères spiritains m’a énormément apporté plus que je ne pouvais donner.

Le 28 septembre 2013, j’ai été très bien accueilli par tous. Je ne parlais pas bien le français mais on m’a fait confiance en me donnant des responsabilités dans la catéchèse et la formation des servants de l’autel, l’animation de l’aumônerie, le partage de l’Évangile avec les enfants dans la crypte, le scoutisme et l’accompagnement au catéchuménat. Ces différents engagements m’ont d’abord appris que pour être témoin de l’Évangile, nous n’avons pas besoin de bien parler le français mais l’important c’est notre cœur.

Grâce à la confiance reçue et l’encouragement de tous, j’ai pris confiance en moi et j’ai su prendre des initiatives. L’amitié et la fraternité de la communauté paroissiale m’ont permis d’améliorer mon français, de grandir dans mon rapport avec d’autres et de vivre dans une bonne diversité sociale et culturelle. C’est la richesse de notre communauté de Saint Stanislas qui témoigne de l’universalité de l’Évangile et l’unité de genre humain.

J’ai beaucoup reçu des questions des jeunes qui m’ont aidé à grandir dans ma propre foi. Le temps partagé en binôme avec les différents acteurs de la paroisse a été très fructueux. J’ai reçu de vos expériences, vos conseils et du travail en équipe. Ainsi, vous avez tous contribué de manières variées, à ma formation missionnaire.

Je remercie mes confrères spiritains, et toutes les personnes qui m’ont accompagné ou avec qui nous avons fait un chemin de foi. Je suis aussi très reconnaissant aux jeunes et aux enfants avec qui j’ai passé des temps très fraternels et formateurs. Votre simplicité et votre joie m’ont beaucoup touché et enrichi. Vos questions, vos prises de parole m’ont aidé aussi à grandir dans ma foi et … vos corrections à améliorer mon français. J’espère que ce parcours vécu dans la foi nous conduira au-delà des frontières et que nous continuerons à nous soutenir les uns les autres dans nos prières.

Par la grâce de Dieu qui m’appelle à la vie religieuse missionnaire, je ferai ma profession des vœux perpétuels le 9 septembre. Le 10 septembre, je serai ordonné diacre. Je me confie à vous et vous invite à nous soutenir par votre présence ou par vos prières.

Wilfred Agyiga

Comments are closed.