Edito du mois de juin

«Comme une plume légère au Souffle de l’Esprit ».

J’ai emprunté cette phrase au Père Libermann, l’un des fondateurs des Spiritains.  Nous fêtons aujourd’hui  la Pentecôte 2017. Après l’Ascension de Jésus,  nous nous sommes préparés comme Marie et les apôtres, au Cénacle, à cette venue de l’Esprit Saint.  Il souffle là où il veut comme  cette brise légère qui caresse  le  visage d’un  promeneur  sur une plage de sable. Il plane sur cette mer bleue turquoise. Il souffle, il plane, il embrase, il enflamme;

Il souffle encore sur notre Eglise, sur le monde, sur notre pays, au sein de nos quartiers  et sur chacun de nous.

Le vent de l’Esprit Saint  souffle pour renouveler la face de la terre ! « Viens Esprit Saint, Viens ! Viens nous embraser, nous enflammer  avec  le feu de ton amour, de justice, de paix, et créativité …. »

Soyons dociles à l’Esprit Saint,  une plume légère. Il nous pousse vers le large… Nous croyons que l’Esprit Saint inspire  toutes ces initiatives pour la « Maison commune ».  Saurons-nous le reconnaitre et le suivre ? L’Esprit  peut nous éclairer devant les grands enjeux de ce monde à venir. Cet Esprit, don du Père et du Fils, promis par Jésus lors de son dernier repas, est venu nous habiter. Si l’Esprit est en nous et que nous y sommes dociles,  comment répondrons-nous à la mission  qui est la nôtre ?

Il souffle  pour que nous ayons toujours ce souci de protéger toute la Création et pour rendre notre  monde meilleur.

Il souffle pour que nous travaillions toujours au respect de la personne humaine et du bien commun. Il nous donne l’élan pour poser des jalons d’un monde meilleur et plus humain. Nous pouvons répondre à ces grands enjeux de demain : sociaux, économiques et environnementaux.  Toutes ces questions sont au cœur de notre humanité. L’Esprit Saint en nous  souffle au cœur de ce monde. Il donne  des lumières, des objectifs dans les choix  citoyens que nous avons à faire  pour la sauvegarde de la « Maison commune ».

Recevons ensemble ce feu qui descend sur nous tous, nous les enfants d’un  même Père aux Blagis.

Vivons ensemble de belles rencontres !

Bonne  Pentecôte 2017 à  vous tous.                                                                         DM

Comments are closed.