Edito du mois de février 2017

Une année pour vivre les 50 ans du Diocèse de Nanterre. Il était une Foi… demain !

 Tout anniversaire ­­ est l’occasion des célébrations et aussi  d’une pause. Le Dimanche 26 février, après la messe de 10h00, aura lieu notre Assemblée Paroissiale.  A ce titre, nous ferons une halte ! Le peuple de Dieu se rassemblera pour mettre des mots sur l’expérience d’une foi vécue ensemble au sein de ce diocèse tout au long de ces 50 ans.

Une Église, pour qui l’évangélisation reste la mission première, met aujourd’hui grandement l’accent à la fois sur le témoignage de vie que sur le dialogue avec les religions dans une France laïque, multiculturelle et multireligieuse.

Une Église proche des préoccupations, des soucis du peuple et qui est ancrée dans l’histoire humaine. D’où un engagement à plusieurs niveaux et dans plusieurs créneaux. Sans oublier cette quête de tous les instants pour davantage de justice et d’humanisation de notre société.

Cette assemblée paroissiale  se veut un tremplin pour repartir, se propulser dans l’avenir, en s’appuyant justement sur nos acquis. Le 50e anniversaire de notre diocèse nous interpelle aussi quant à certains enjeux contemporains, nous invitant à être prophétiques aujourd’hui. Il nous invite à entendre les cris qui montent du cœur et  les appels qui résonnent aujourd’hui : alors vous semble-t-il important de célébrer le jubilé du diocèse ?

 « Faire aimer l’Église du Christ et découvrir ce qu’elle apporte au monde. Découvrir que nous sommes membres d’un seul Corps (1 Cor 12 – Rm 12,5) et vivre une fraternité heureuse dans la diversité de notre diocèse. S’ouvrir aux hommes et aux femmes de notre département et se visiter dans la joie de la rencontre, au-delà de nos communautés chrétiennes. Rendre visible et faire connaître le diocèse dans ses différentes dimensions. À partir des 50 années passées, comprendre ce qu’est l’Église aujourd’hui et penser ce qu’elle sera demain. Répondre aux nouveaux enjeux de la Mission. »

Ces orientations, que donne notre évêque, Mgr. Michel Aupetit, pour ces 50 ans du diocèse, nous redynamisent à une «fidélité créatrice» afin d’être signes des temps, missionnaires aujourd’hui.

Père Daniel

Comments are closed.