A Rebibbia, la miséricorde de Jean-Paul II

(RV) Entretien – Ce Jeudi Saint marque le dixième anniversaire de la disparition de Jean-Paul II. Le 2 avril 2005, le pape polonais s’éteignait au terme d’une longue agonie vécue avec une intense émotion dans le monde entier.

Même si une nouvelle génération émerge, l’héritage du Pape polonais « infuse » toujours dans la vie de l’Église et du Saint-Siège. Ainsi, l’organisation annoncée récemment par le Pape François d’une Année Sainte de la Miséricorde, à partir du 8 décembre prochain, traduit une réelle continuité entre François et Jean-Paul II.

La miséricorde fut en effet un axe central du pontificat du pontife polonais, qui, deux ans après l’attentat qui l’avait gravement blessé place Saint-Pierre, est allé jusqu’à visiter en prison son agresseur, le terroriste turc Ali Agça, pour lui offrir son pardon. Une visite qui avait eu lieu justement dans la prison de Rebibbia, où le Pape François doit célébrer jeudi soir la messe in Cœna domini, commémorant le dernier repas du Christ.

 

Comments are closed.