Edito du mois de février 2015

Avec le Carême, mettons-nous en marche vers Pâques

La revue Signes nous souhaite un « Joyeux Carême » et nous invite à le vivre, non comme une démarche individuelle, mais ensemble, dans la joie. C’est dans cet état d’esprit que le CCFD Terre solidaire nous invite à « revenir à l’essentiel » dans notre manière de vivre et d’habiter la création, car « La Création et l’humanité sont au coeur du dessein de Dieu ». Aujourd’hui, pourtant, la Terre est victime de la soif de possession de l’humanité. A bien des égards, notre avenir est menacé : changements climatiques, pollutions, perte de biodiversité, dégradation des sols. Notre responsabilité est engagée vis à vis des générations futures. Car, selon un adage africain ou indien, repris par Saint Exupéry : « Nous n’héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants ».

Un jeûne pour aujourd’hui, c’est la sobriété dans notre consommation. Par exemple : certains jours sans viande, mais aussi sans poisson. Car le poisson se fait rare en haute mer à cause de la surpêche industrielle. Vivons le jeûne non comme un manque, une privation, mais comme un partage, une réflexion sur les richesses de la Terre, exploitées, et mal redistribuées.

Cette Terre, Dieu l’a confiée à toute l’humanité. Le partage, c’est la mise en pratique de cette destination commune. Travaillons comme nous pouvons à un développement partagé : face à nos sociétés de gaspillage, regardons les pays victimes de la faim, et cessons de piller leurs richesses minières et pétrolières.

Mais n’oublions pas qu’un développement seulement matériel ne répondrait pas à la vocation des humains : il faut rendre grâce à Dieu dans la prière. Profitons de ce temps de Carême pour renforcer notre insertion dans la paroisse en participant mieux aux eucharisties dominicales, à nos PCFF, aux chemins de croix,…

Cette année le CCFD Terre solidaire accompagnera la marche de la paroisse vers Pâques avec une tenture représentant un arbre, symbole de la Création. Cinq thèmes y sont abordés :

  • Le désert, espace à redécouvrir
  • A l’écoute de ce monde dont nous devons prendre soin
  • Invités à remettre les choses à leur place
  • Création et humanité au coeur du dessein de Dieu
  • Si le grain ne meurt pas, il ne donnera pas de fruit.

 Odile et Martine

Comments are closed.