Mercredis de St Stanislas : réunion du 16 mai 2018

Pour cette dernière réunion consacrée au dialogue inter-religieux, les participants étaient curieux d’écouter le témoignage d’un couple islamo-chrétien, Nicole et Youssef, membres du Groupe des Foyers Islamo-Chrétiens (GFIC, http://gfic.fr/ ) qui ont proposé le titre « Oser la rencontre ».

Dans une première partie, Nicole et Youssef ont tracé l’histoire de leur rencontre, en Tunisie, lors d’un chantier étudiant. Ils se marient en 1978. Ils se disent « on a le même Dieu », mais très vite les ambiguïtés apparaissent car Nicole prie et parle religion en français alors que pour Youssef tout ce qui touche au religieux se dit (et se pense) en arabe. Les contre-sens apparaissent rapidement. Youssef cite l’exemple du mot  »Islam » qui en français est généralement compris comme « soumission à Dieu » alors qu’il signifie plutôt « appel à la paix divine ».

Tous deux approfondissent le sens de leur religion, Nicole suit des cours d’initiation biblique, et Youssef se replonge dans les racines des religions et dans la Bible.  C’est une étape de réengagement spirituel et de recherche d’un véritable « apprentissage de l’écoute de la prière de l’un et de l’autre ». La rencontre avec le GFIC permet l’échange et la discussion notamment sur l’éducation des enfants.
Désormais tous deux connaissent bien la Bible et le Coran, et ils en perçoivent les différences. Ainsi la Bible est construite d’une manière historique et rationnelle, alors que le Coran est construit comme une suite de tourbillons, comme une poésie verbale qui ne se ressent que dans la langue arabe.

Progressivement, Nicole et Youssef ont approfondi leur engagement religieux. Nicole fait partie de l’équipe diocésaine de Créteil du Service des relations avec les musulmans, et Youssef intervient dans les débats intra-musulmans, faisant valoir l’intérêt de se nourrir de l’œuvre des grands mystiques et de l’importance de « Vivre ensemble dans la paix ».

PM

Comments are closed.