Edito du mois de Janvier 2017

 « Voici que j’envoie mon messager. »

De quoi avons-nous peur devant ce  monde qui va si mal?

Nous sommes « la lumière du monde ». Chaque Noël nous le rappelle. Au milieu des évènements dramatiques qui marquent notre actualité, comment la lumière de la Paix, « l’Emmanuel »peut-elle  porter des fruits utiles pour l’Église et pour le monde ? Il faut espérer que la miséricorde, l’amour et la paix de Dieu continuent d’inspirer les chrétiens et tous les  hommes de bonne volonté et, qu’à travers eux, ils apportent un peu de douceur et de bonté au milieu des inquiétudes et des violences d’aujourd’hui.

Quelle est la réalité de notre monde aujourd’hui ? Attentats, chômage,  radicalisations, indifférence, rythmes de vie épuisants, planète en danger, ressources  dilapidées par un petit nombre, fossé entre riches et pauvres…. !!!

Nous gardons encore les images  du visage de cette jeune enfant qui sort de la ruine d’Alep, en Syrie après un bombardement ; une église bombardée au Caire pendant une liturgie ; cette famille étrangère meurtrie par la fatigue, déracinée de sa  terre et qui atterrit dans la « jungle de Calais » ; un camion « bélier » qui se lance sur une foule aux visages joyeux qui cherchait un cadeau à offrir pour Noël ;  hier, la France, la Tunisie, le Nigéria, le Mali  pleurent encore leurs morts ;  aujourd’hui Berlin et demain … où ?

Où es-tu Emmanuel,  lumière de la paix de Bethleem, où est-il ton feu qui éclaire et réchauffe ?

Cette question est d’actualité. Noël : c’est « un Sauveur nous est né, un Fils nous est donné. » Nous sommes heureux en ce jour de  nous  réunir en famille, faire le bonheur des enfants ou petits-enfants, apporter un peu de joie, un sourire…. c’est normal et c’est bon ! Ne nous laissons pas enfermer dans « la peur de la bêtise humaine ». Chaque jour c’est Noël. Le Prince de la Paix naît en nous. Prions pour cela !

Mais que devons-nous faire ?

Soyons  des messagers de la Bonne Nouvelle,  de cette lumière qui brille de mille feux.

Osons dire notre foi, osons montrer que nous sommes des chrétiens heureux, osons être attentifs à l’autre en portant un vrai geste de partage,  osons accueillir, osons aller visiter un voisin malade ou une personne âgée et seule. La paix commence par ces petits gestes ordinaires…

Soyons des messagers de paix, d’espérance, de justice…  Soyons cette lumière qui brille en ces temps sombres de notre histoire humaine. Et alors, le monde changera …

Dans nos obscurités, Jésus restera « la lumière qui brille dans les ténèbres ».

Implorons le dans la prière !

Un très joyeux Noël à tous et à toutes.

Père Daniel 

Comments are closed.